Poésie sans mots

 

 

Un thème principal dans le travail de Weintal est l’exploration de la condition humaine à travers la narration.

 

La recherche «poésie sans mots" présente une cartographie architecturale en tant que métaphore mentale et psychologique; un labyrinthe jouant sur l’attraction - repulsion de la psyché où le conscient et le subconscient se rencontrent et entrent en collision.

 

LA mise en jeu comprend un plan dessiné sur le sol avec une voix off pré-enregistrée en tant que narrateur, le spectacle fait allusion au film Dogville de Lars Von Trier, 2003; En tant que tel, “Poésie…” représente une parabole apparemment explicite survenant au sein d’une fiction.

Au cours du spectacle la narration s’estompe, et le spectateur a la possibilité d'imaginer les informations manquantes en dehors du mental et puisées dans la physicalité.

 

“Poésie” est un spectacle interactif où quelques membres de l'auditoire sont spectateurs, et en même temps, ils sont également membres de ce village.

Le projet s’est developé dans la production “le reseau vivant”

 

Concept et mise en scène: Dorit Weintal

Chorégraphie créée en collaboration avec Chris Guerematchi

Performance: Dorit Weintal, Chris Guerematchi

Musique: compagnie de danse Fadio et Alessio Castellaci

artiste Voix: Simon Rowe

Production: Dans Makers Amsterdam 2009

2011

Video