Episode  Latte

 

 

 

 

 

Le Solo est inspirée par "l'Aveuglement" de José Saramago (1999). Une épidémie de cécité fait ainsi ressortir le coté bestial du peuple, faisant regner l’enfer sur terre. Ceux qui souffrent de cet aveuglement, ne voient que la couleur blanche. Dans cette performance la notion «pas de lumière mais le blanc» a été choisie pour représenter la perte de “nourriture” par une société infantile “qui ne voit que le lait», tout ce qui reste est une communauté asséchée où l'efficacité et l'utilitaraire règne comme valeurs dominantes.

 

 

Danse: Dorit Weintal.      Dans la version originale: présenté comme un trio avec Sarah Kate Gardiner, Thomas Vet

Musique: Faido Dans Compagnie

 

Tour entre 2007 -2008: Muiderpoort théâtre d'Amsterdam, Fabriaca Tanze Festival International de Milan, Musho festival de Durban Sud Afriaca 2008. Soutenu par The Royal Ambassade des Pays Bas en Afrique du Sud