Les  Maîtres  du  village

 

 

La pièce "Les Maîtres du village" est créée en référence à l'écriture poétique, et en particulier avec les jeux autour de la syntaxe; la Syntaxe dans la littérature réfère à la manière concrète dont les mots et les phrases sont agencés ensemble dans l'écriture. Comme dans la littérature, le réarrangement des mots au sein d’une phrase peut donner plus de liberté au lecteur pour parvenir à une meilleure compréhension.

 

Les «Maîtres du village» est la première tentative de composer la danse comme dans un processus d'écriture, où, au lieu de mots, des événements et des structures-événements sont créés pour être ensuite réarrangé. Bien que les événements en eux-mêmes nourrissent un sens profond de mécontentement, les relations entre les événements peuvent véhiculer une pensée differente et complementaire.

 

Ici, la syntaxe des événements personnifiés par les 12 membres d'un village, se déroule en système interne de réponses des uns envers les autres et envers eux-mêmes. Chaque membre a sa propre raison d'être, mais ils partagent tous une part du mécontentement commun.

Créé pour l'Université  K-arts, Programme de Master pour Danseurs interpretes

 

Dance: kim seungwoo, kang hyuk, kim lea hyuk, lee suntae, kim su inn, lim set byeol, gayeon yoon, liu yong sean, kim boram, kim keonjoong, kim min woo, yi boram. Seoul, South Korea, 2013.